Une étonnante découverte

Le Professeur

Olafur Olafsson est docteur de la Faculté de cryptozoologie de l’Université de Reykjavik (Islande). Il étudie les animaux non encore répertoriés par la science. Spécialisé dans les insectes et mammifères de moins de 2 kilos, il a déjà découvert :

  • La fourmi ambidextre du Congo
  • La salamandre albinos du Cachemire

La cryptozoologie

L’étude des animaux mystérieux, encore inconnus de la science s’appelle « la cryptozoologie ». Parmi les spécimens les plus célèbres, on peut citer le Loch Ness ou encore le Yéti.




Une découverte

En Vallée du Loir, suite à la découverte d’un loir étrange (petit rongeur), une espèce encore inconnue, le Professeur est appelé pour l’étudier.


Il fait une extraordinaire découverte : cette nouvelle espèce de loir est capable d’absorber la mémoire contenue dans certains matériaux. Elle s’en sert pour prolonger sa durée de vie ! Il se nourrit donc de Temps !


« Dormir comme un loir »

Le loir commun (appelé scientifiquement le Glis Glis), est un animal nocturne qui hiberne en hiver. Chez la nouvelle espèce de loir de la Vallée du Loir, baptisée le Glis Memis, la zone du cerveau dédiée à la mémoire est particulièrement développée. Lorsqu’il hiberne, il se niche dans les bâtiments anciens ou les arbres et absorbe leur mémoire. Il visualiserait pendant son sommeil l’histoire des lieux : des images, des sons, des odeurs… 


C’est une merveilleuse découverte pour la science, l’Histoire et osons le dire, l’Humanité !
Et c’est surtout une merveilleuse façon de découvrir la Vallée du Loir !


Le Professeur s’est aperçu qu’il ne fallait pas capturer l’animal car l’hormone de stress détériorait sa mémoire. Il est préférable de préserver cette espèce et aller à sa rencontre sans le déranger ! Pour cela, il a mis au point des outils innovants et accessibles à tous pour scanner leur mémoire et découvrir les secrets de la Vallée du Loir.